• Examen ophtalmologie Nantes
  • Batiment ophtalmologie Nantes
  • oeil

Myopie forte

Myopie Forte

Qu’est-ce que la myopie forte ?

La myopie forte est une pathologie dégénérative de la rétine caractérisée par un allongement de la longueur axiale de l’œil et une puissance réfractive supérieure à -6 dioptries. L’allongement progressif de l’œil est à l’origine de particularités anatomiques du globe oculaire avec un amincissement de la rétine et de la choroïde (choroïdose), des modifications de la tête du nerf optique (dysversion papillaire, atrophie péri-papillaire), des plages dégénératives atrophiques ou des déformations du globe oculaire (staphylomes).

La gravité de la myopie forte est liée aux complications qu’elle peut entraîner à l’origine de baisse d’acuité visuelle. Des néovaisseaux rétiniens peuvent se développer dans la myopie forte et sont à l’origine de baisse d’acuité visuelle brutale et de déformations des images (métamorphopsies). La myopie forte peut également se compliquer de rétinoschisis (distension de la rétine dont les couches se délaminent), de trou maculaire ou de décollement de rétine. Enfin la myopie forte peut être associée à une atrophie progressive de la macula pour laquelle il n’y a malheureusement à ce jour aucune possibilité thérapeutique.

Quel est le traitement des complications de la myopie forte ?

Les néovaisseaux de la myopie forte sont traités par injections intra-vitréennes d’antiVEGF. Les injections  intra-vitréennes sont réalisées en ambulatoire, dans une salle dédiée, sous anesthésie locale. Une surveillance rapprochée des patients en consultation est nécessaire car ces injections peuvent  être répétées.

Le rétinoschisis et le trou maculaire peuvent être opérés lorsqu’ils sont à l’origine d’une baisse d’acuité visuelle significative. L’intervention peut dans la majorité des cas être réalisée en ambulatoire sous anesthésie générale.  Elle consiste à réaliser l’ablation du vitré (vitrectomie), puis un pelage des membranes développées à la surface de la rétine et se termine par l’injection d’une bulle de gaz fluoré dans l’œil.

Votre chirurgien vous demandera de respecter un positionnement strict pendant les jours qui suivent l’intervention (5 à 7 jours), tête penchée en avant, qui conditionne la réussite de la chirurgie. Il est impératif de respecter ce positionnement. La bulle de gaz se résorbera progressivement au cours des semaines qui suivent l'opération. Les voyages en avion et les séjours en altitude sont contre-indiqués tant que persiste une bulle de gaz dans l’oeil. La récupération visuelle se fera très progressivement suite à la résorption complète de la bulle de gaz, souvent sur plusieurs mois.

Le décollement de rétine est  une urgence chirurgicale. L’intervention doit être programmée le plus rapidement possible. Elle est réalisée dans la majorité des cas dans le service de chirurgie ambulatoire sous anesthésie générale. Il s’agit d’un geste chirurgical réalisé sous microscope opératoire consistant à réappliquer la rétine décollée après réalisation d’une vitrectomie (ablation du vitré), traiter les déchirures par cryo-application ou laser et mettre en place un tamponnement par gaz fluorés (SF6, C2F6 ou C3F8) ou huile de silicone de façon à maintenir la rétine en place durant la cicatrisation.  
Lorsqu’un tamponnement par gaz est utilisé, votre chirurgien vous demandera de respecter un positionnement strict qui conditionne la réussite de la chirurgie. La bulle de gaz se résorbera progressivement au cours des semaines qui suivent l'opération. Les voyages en avion et les séjours en altitude sont contre-indiqués tant que persiste une bulle de gaz dans l’oeil.
Lorqu’un tamponnement par huile de silicone est utilisé, une deuxième intervention sera nécessaire après cicatrisation pour enlever cette huile qui ne se résorbe pas toute seule.